Recherche

Valérie Roux

Aujourd’hui, je vais faire de mon mieux en exigeant de moi-même un meilleur comportement, en parlant avec les bons mots, et en ne blessant personne.

Renaissance

Attendrie, rêveuse, elle voguait immensément. L’allure parfois errante, pour ne plus laisser quoi que ce soit raidir son être.
Un sentiment de bien être l’envahissait, elle acceptait de transformer son énergie dans un calme serein.
Elle passait le cap de son ami Jac, sa nouvelle tranche de vie.
C’était une âme bouleversée par la vie, bouleversée d’Amour, son Amour, son être tout entier en était pourvu depuis toujours.
Son long chemin de vie n’avait pas su s’en acquérir les bienfaits. Il avait agit naturellement dans la bonté de son quotidien et puis un jour, elle voulu le mettre à l’épreuve sans savoir qu’elle se mettait elle-même dans un parcours délicat.
Elle y découvrit un Amour plus riche encore. La fleur s’émerveillait dans ce vaste océan de liberté. Son épanouissement allait éclaté au grand jour, elle y parvenait au son de sixtines.

Nous détenons tous notre propre vérité, nous sommes tous des êtres d’amour, hypersensibles , compatissants, et ce qui nous aide à vivre, c’est le besoin d’avancer dans nos propres convictions, croyances.

Ce qui est important au final est de respecter les choix, les pensées, les chemins de chacun.

Bellatrix

Amour et Compassion – 2018
L’être humain – 23 Septembre

135348116336

Publicités

Extraire le venin (1)

Les méprisants disent bien des mauvaises choses, pourtant il y a toujours une part de vérité à certains mots prononcés.
C’est alors que l’on fait table rase du négatif et que l’on éclaircie la pourriture qui anime la profondeur de nos propres abysses. La noirceur qui nous oblige à refléter notre propre miroir. Nous ne sommes pas fait de rose ni de blancheur éclatante!

Alors qu’on lui concédait la brillante lumière, elle refusait de s’en nourrir. Pourtant gratifier du respect, de la reconnaissance, elle aurait dû en être flattée!
Elle était bien au dessus de ça! Ses actions l’amenèrent dans une autre dimension.

Abreuver par force par des mets infâmes, elle souhaitait comprendre le misérable avant tout.
Ainsi elle gagnait en force, elle avançait se croyant seule…
Seule dans sa compréhension! Mais ils étaient là eux aussi, indépendamment seuls dans leur propre compréhension.
Un ressenti merveilleux car il y avait une certitude au pas de chacun. Le monde avançait dans ses propres convictions.

Elle nageait dans le bonheur…(…) A suivre (1)

Bellatrix – 13 Septembre
Philosophie – Histoire vraie – 2018

le temps qui passe

Les «blessures ne connaissent jamais de prescriptions»

(…) les «blessures ne connaissent jamais de prescriptions»

«Nous ressentons de la honte lorsque nous constatons que notre style de vie a démenti et dément ce que notre voix proclame».

«Avec honte et repentir, en tant que communauté ecclésiale, nous reconnaissons que nous n’avons pas su être là où nous le devions, que nous n’avons pas agi en temps voulu en reconnaissant l’ampleur et la gravité du dommage qui était infligé à tant de vies. Nous avons négligé et abandonné les petits».

Le 19 Août 2018
Le PAPE François (Jorge Mario Bergoglio)

larme (1)

L’enfance oubliée

Madame Schiappa, outre le fait que les enfants de moins de 15 ans ne seront toujours pas mieux protéger par la justice française en terme de viols. J’aimerais vous signalez une chose qui me révolte copieusement et qui si on pouvait l’appliquer serait de bannir à tout jamais le mot « PRESCRIPTION » qui est selon moi hors sujet dans toutes violences!

Le préjudice moral pour toutes victimes est majoritairement dans ce mot : PRESCRIPTION !
Il est intolérable pour des victimes qui après des années à se remettre (quand elles y arrivent), à subir encore cette injustice!!

Un enfant de moins de 15 ans qui a subit des violences sexuelles n’est pas en mesure de parler, car il n’a plus d’identité, il n’a aucune confiance en lui et n’a pas la force de se révolter puisque dans ce pays, on lui demande de se taire pour éviter les désagréments sur sa vie future (famille, amis, bourreaux…).

Pour supprimer un maximum de tentative à ce phénomène qui dépasse l’entendement depuis des décennies et dont on n’ose parler, il serait souhaitable de lever prioritairement cette barrière pour limiter les risques et redonner un espoir en la justice en faisant que celle-ci condamne avec sévérité et sans condition.

Bellatrix (dit Valérie Roux) 20 Août
Pourquoi la vérité se cache t’elle ? 2018

435877_detail

« Ressentir que l’on a mauvaise conscience, c’est le début de la guérison. La vertu de la bonne conscience qui nous accuse. » Valérie Roux – 21.10/2016

« La tristesse existe chez moi mais c’est une chose qui se passe de mots et qui a besoin de tendresse pour évacuer. » Valérie Roux

20180722_151050

On oblige personne à nous aimer, ni aimer ce que l’on fait.

On oblige personne à nous aimer, ni aimer ce que l’on fait.

Quand on s’intéresse à quelqu’un, c’est justement parce que l’on admire une partie de ce que cette personne représente.
Parfois on se laisse envahir par tout ce qu’elle dégage et puis on trouve une raison pour ne pas l’idéaliser.
Non par mécontentement de son désintéressement envers nous-mêmes, mais parce que l’on aura trouvé une raison de ne pas rester trop en admiration et ainsi éviter de se blesser inutilement.

Les pensées imaginaires, les rêveries trahissent tôt où tard.

Il est bon de garder les pieds sur terre afin de ne pas laisser filer une future étoile.

Avec toute ma tendresse
Valérie Roux

20180525_142532

Découverte de l’Amour

Je crois finalement que la plus belle chose au monde est de découvrir un regard éternel.
Que le talent réside dans l’innocence d’une âme.
Qu’il fait beau en toute saison.
Que s’aimer soi-même est la naissance de l’Amour universel.
Que l’infini existe.
La plus belle chose au monde, c’est toi dont le regard m’ébloui chaque jour.

Valérie Roux – 25 Janvier
Nos cœurs Flamboyants – 2018

20180608_210829

On tombe souvent en Amour…

On tombe souvent en Amour…

Mais tomber amoureux, c’est une allégresse cosmique que le coeur tente de préserver même si l’histoire prend fin. On n’oubli aucunement une relation en osmose. Tomber amoureux, ce n’est pas un coup de foudre!
C’est juste une évidence, tant la légèreté nous porte et nous envole…
On ne ressent pas cela à chaque instant!
On garde au chaud, au fond de soi et pour le reste de son existence ce tatouage invisible pour l’éternité.

Tomber amoureux, il faut le vouloir, il faut aimer, il faut croire, il faut vibrer et faire vibrer.

Valérie Roux – 10 Mai
Nos coeurs Flamboyants – 2018

WP_20171027_18_44_34_Pro.jpg

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :